fbpx

Sport ou mode, pourquoi choisir ?

Sportswear, Streetwear, Lifestyle, Wellness, les mots abondent pour exprimer ce nouveau mode de vie, la recherche élégante du confort, l’alliance du chic et du décontracté. Toutes des valeurs qui font l’ADN de DalZotto depuis sa création, une marque qui se veut définitivement lifesstyle décontractée et chic pour toutes les femmes (très) actives.

Le sport et la mode intimément liés ... Un peu d'histoire

Le sport et la mode partagent beaucoup de points communs. Leurs destins se lient dès le début du XXème siècle. Dès les années 1920, le sport inspire le monde de la mode et s’immisce dans les plus grandes maisons de haute couture. Grâce aux matières nobles, à l’innovation et à la création de motifs modernes, le look sport chic se porte au quotidien.

« Toutes les femmes vraiment modernes font du sport…ou font semblant d’être sportives » – Fémina – Février 1925

Les années d’après-guerre marquent une nouvelle tendance le sport devient à la mode parmi les femmes des classes aisées. Même les moins sportives s’habillent de manière décontractée !
Les stations balnéaires françaises et les courts de tennis d’hôtels de luxe deviennent des lieux d’influence où le style sport chic s’impose naturellement. Jupes à plis, polos, pulls imprimés et cardigans font les beaux jours de la nouvelle génération de couturiers. Dans les années 1920, le qualificatif sportif(ve) est utilisé pour décrire à la fois les vêtements au design sportswear et les femmes actives, modernes et fortunées qui les portent.

La simplicité qu’apporte le monde du sport à la mode ne fait toutefois pas l’unanimité. Pour certaines grandes maisons, la haute couture incarne l’élégance et le luxe. A l’inverse, d’autres maisons de couture n’hésitent pas à sauter le pas en innovant et en se spécialisant dans ces tenues décontractées.

Que les grands couturiers adhèrent ou pas, nul doute qu’aujourd’hui, le sport et la mode sont intimement liés.

 

Quand la mode attrape la fièvre footballistique ou la Foot fashion

Qu’elle soit féminine ou masculine la Coupe du Monde de football reste la vitrine absolue des grandes marques de mode. Les joueurs et joueuses arborent bien plus que des maillots aux couleurs de leurs équipes ; ils impulsent aux modeuses les tendances à suivre. Lors de la Coupe du monde de football féminin de 2019 l’équipementier Nike (représenté par 60% des équipes) a habillé les joueuses françaises d’un maillot unique (et non du traditionnel modèle masculin en coupe femme). De plus, Nike s’est associé à quatre créatrices – Marine Serre, Yoon Ahn (Ambush), Christelle Kocher (Koché) et Erin Magee (MadeMe) – pour réinterpréter à leur façon le maillot sportif. Comme le titrait Vogue dans son article du 4 juin 2019 : « 4 collabs qui prouvent que le football est la nouvelle obsession mode ».

Le prêt-à-porter surfe également sur les évènements sportifs pour créer des collections éphémères dites collections capsules. LaRedoute, Camaïeu, Asos ou encore Umbro et Macon & Lesquoy ont spécialement conçu des t-shirts pour la Coupe du monde de football féminin, de quoi ravir les supportrices soucieuses de leur look dans les gradins.

Depuis 2010, Louis Vuitton collabore avec la FIFA en présentant « des versions uniques du sac Keepall » avec les initiales de la marque « placées comme un badge sportif ». La Maison a également conçu la malle de voyage qui a transporté la coupe lors de la Coupe du monde de football 2018 en Russie.

La marque Italienne Furla a, quant à elle, lancé une collection de sacs à l’effigie des matriochkas, les fameuses poupées gigognes.

En dehors des stades, la mode emprunte au sport la technicité de ses textiles avec toujours une touche de style. Alors que certaines marques de luxe ont longtemps été réticentes à s’associer à d’autres marques dites sportswear, aujourd’hui elles n’hésitent plus à réinventer leurs produits phares en s’adressant directement aux nouvelles générations.

 

Les tendances « sportswear » : quand la mode se la joue décontractée mais pas trop !

Les années 80-90 sont marquées par deux tendances : le streetwear et l’athleisure.
Le streetwear, style urbain né dans les rues de Harlem, arrivera en France dans les années 80 porté par la culture hip-hop. Les fameuses baskets Air Jordan de Nike du nom du célèbre basketteur symbolisent ce côté décontracté et stylé.
Alors que dans les années 90, certaines grandes marques de luxe telles que Lacoste ou encore Burberry se voient malgré elles associées au streetwear, aujourd’hui elles n’hésitent plus à faire des rappeurs leurs égéries (A$AP Rocky pour Dior, Gucci Mane pour Gucci, Shay pour Burberry…).

En 2017, Louis Vuitton collabore avec la marque emblématique streetwear de James Jebbia : Supreme. En 2019, l’artiste Pharrell Williams sort une collection capsule avec la marque Chanel. En signant de tels partenariats les grandes maisons veulent rajeunir leur image et élargir leur clientèle. Elles veulent paraître plus cool, plus fun en adoptant et en adaptant un style décontracté.

Une autre tendance fait son apparition dans les années 80-90 : l’athleisure ou l’activewear. Contraction entre les mots anglais « athletic » et « leisure » (loisir), l’athleisure s’apparente à un véritable mode de vie. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces vêtements ne sont pas uniquement destinés à la pratique d’un sport. Il s’agit d’être à l’aise en portant une tenue décontractée aussi bien à la salle de sport qu’en dehors. Il n’est pas rare de voir le spandex, le lycra ou autre matières synthétiques au bureau, en ville ou à vélo !

A l’image du football, le prêt-à-porter adopte aussi ces tendances sportswear. En témoignent la ligne Ivy Park imaginée par Beyonce pour Topshop en 2018 et la collaboration entre H&M et David Beckham en 2016.

Selon une étude réalisée par Morgan Stanley, le marché de l’athleisure devrait atteindre 350 milliards de dollars en 2020. Avec de telles perspectives de croissance, la mode et le sport ont encore de beaux jours de collaboration devant eux !

Sportez-vous bien en DALZOTTO

Aujourd’hui, plus d’une personne sur deux contourne l’usage d’articles initialement prévus pour le sport pour s’habiller au quotidien, pour des raisons de confort mais aussi pour des raisons de style. Les frontières entre le sport et la mode tendent à  disparaissent.  Nous sommes tous à la recherche du bien-être. L’envie d’être bien dans son corps et dans sa tête.

Chez DalZotto, ce sont des valeurs qui nous sont chères et qui font partie de notre ADN. Aussi, nous sommes fiers de nos créations à l’élégance chic sport, pensées pour vous.  Découvrez toute notre collection lifestyle pour femmes (très) actives sur notre eShop

Alors n’attendez plus, faites comme nous :

Bougez avec votre sac

Cet article vous a plu ? Alors lisez l’article « En mode sport » du Musée National du Sport et publié par l’Onisep. 

Fermer le menu
×
×

Panier